Assurance-vie : comment bien choisir son contrat ?

Assurance vie

Publié le : 21 novembre 20226 mins de lecture

Aujourd’hui, un nombre croissant de personnes réfléchissent à la manière dont elles laisseront leurs proches après leur décès. C’est particulièrement vrai pour les personnes qui ont un emploi bien rémunéré et qui peuvent espérer bénéficier d’importantes prestations de retraite et d’autres formes de sécurité financière auxquelles la plupart des autres personnes n’auront pas accès. Alors, comment choisir le bon type d’assurance-vie qui répond à vos besoins individuels ? Si vous vous posez la même question, voici quelques éléments de réponses !

 

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

L’assurance vie est un contrat entre deux parties : la compagnie d’assurance et la personne assurée. Le contrat est basé sur l’hypothèse qu’à un moment donné dans le futur, la personne assurée ne sera plus en vie et ne sera plus en mesure de s’acquitter de ses obligations financières. Les termes du contrat déterminent le montant d’argent que la compagnie d’assurance versera à la personne en échange d’une promesse de paiement. Lorsqu’une personne souscrit une assurance-vie, elle paie essentiellement une compagnie pour qu’elle s’acquitte de ses obligations financières si elle décède. La personne n’est pas en vie pour recevoir l’argent que la compagnie d’assurance lui versera, et c’est donc sa famille ou ses proches qui en seront les bénéficiaires. C’est l’une des façons dont l’assurance-vie peut aider les gens sur le plan financier. Pour plus d’informations, faites plus de recherches sur le web.

 

Comment fonctionne l’assurance vie ?

Le fonctionnement d’une police d’assurance vie dépend largement du type de police que vous choisissez. Si vous avez une police d’assurance-vie traditionnelle, la compagnie d’assurance verse à la personne le montant convenu à son décès. Avec une police d’assurance-vie mutuelle, la compagnie d’assurance devient propriétaire des biens de la personne. Comme la personne n’est pas vivante pour recevoir l’argent et que la compagnie d’assurance est propriétaire des biens, cette dernière a le droit d’utiliser ces biens. Dans le cas d’un contrat d’assurance vie en commun, la compagnie finance une série de contrats d’assurance-vie qui partagent le capital-décès. De cette façon, la personne reçoit une prestation de décès même si quelques polices du pool ne versent pas de prestations.

 

Types d’assurance-vie

Il existe plusieurs types d’assurance-vie. Voici quelques-uns des types de polices les plus courants :

 

  • L’assurance vie entière : Cette police verse un montant forfaitaire (ou capital décès) à la fin du contrat. Le montant peut dépendre d’un certain nombre de facteurs, notamment l’âge et l’état de santé de la personne au moment de son décès.
  • Assurance-vie temporaire : Il s’agit d’un type d’assurance-vie qui verse un capital-décès moins élevé pendant une période déterminée. Le montant versé à la fin du terme dépend de l’âge de la personne au moment de son décès.
  • Assurance vie mixte/universelle : Il s’agit d’une combinaison d’assurance temporaire et d’assurance-vie entière. La personne paie un montant fixe pendant un certain nombre d’années, puis la compagnie d’assurance intervient pour aider à financer la police. À la fin du contrat, la personne récupère son argent et la compagnie verse un capital décès.
  • Assurance-vie variable : Il s’agit d’un type d’assurance vie mixte ou universelle qui verse une prestation de décès en fonction du rendement de certains placements.

 

Principales caractéristiques à rechercher lors du choix d’une assurance vie

 

Capital-décès : Il s’agit du montant qu’une personne recevrait si elle décédait pendant que la police est active. Le capital-décès est le montant qu’une personne reçoit, même si elle meurt avec une dette importante. Il est généralement recommandé que le capital-décès soit égal à au moins trois fois le montant de la prime perçue.

 

Âge auquel la prime est versée : L’âge auquel la prime est payée peut également varier en fonction de chaque police d’assurance-vie. Les primes sont généralement versées lorsque la personne est âgée de 18 à 50 ans. Une personne plus jeune a généralement un capital décès plus faible, il est donc important de choisir le bon type d’assurance avec le bon montant.

 

Coût de la police : Vous devez rechercher le coût le plus bas possible de la police d’assurance-vie. Cela vous permet de budgétiser le coût des primes et de vous assurer qu’il reste suffisamment d’argent dans la police pour payer le capital-décès si la personne décède.

 

Blocage du capital-décès : Pour en avoir le plus possible pour votre argent, assurez-vous que la police comporte une clause de blocage. Cela signifie que si le capital-décès d’une personne est inférieur au montant versé, la personne peut demander le remboursement de la différence.

Le montant de la couverture : Il est important de choisir une police d’assurance-vie offrant une couverture suffisante. Le montant de couverture requis dépend de votre âge, et il sera différent pour chaque personne.

 

Caractéristiques de la police : Vous devez également vous assurer que la police comporte toutes les caractéristiques dont vous avez besoin, notamment le remplacement du revenu, la prolongation de la durée et la valeur nominale.

 

L’assurance vie est un plan financier important pour de nombreuses personnes, car elle protège les proches en cas de décès. Il est important de choisir le type d’assurance-vie qui vous convient, notamment le capital-décès adéquat, le coût de la police, l’immobilisation du capital-décès et le montant de couverture approprié.

Plan du site